jeudi 29 novembre 2012

Fripon


Dans la rue le soir on regarde les lumières de noël qui sont déjà installées, et tous les 2 mètres quand il en voit d'autres il dit "encore", il marche de plus en plus longtemps entre chez nous et chez Maryline, mais mes bras viennent encore souvent relayer ses jambes, il se soucie toujours des clés dès qu'on part de quelque part et même si c'est pas de chez nous, il aime toujours les poubelles, il dit beaucoup de choses qu'on ne comprend pas et j'aime bien ça.

Il exprime avec beaucoup de démonstration ses joies et ses peines. Un mini coup sur la tête qui lui a même pas fait mal et il dit "baba !" avec toute la tristesse du monde dans la voix. Il me voit faire un truc de travers je l'entend répéter "ah zutttttt ! " avec énergie (je ne sais pas qui dit zut d'ailleurs dans son entourage, c'est pas moi). Il ouvre un cadeau il crie "waaaaa!" en gesticulant dans tous les sens. Il montre les voitures sur la route avec son petit index tendu et murmure "attenssan" et le répète dix fois. 

Je l'appelle petit bonhomme, petit chat, petit chtoud, et quand je lui dis t'es un petit fri... ? il sourit et dit pan !



mardi 27 novembre 2012

Bonapata


En début de repas si quelqu'un dit bon appétit, Z le répète plein de fois, à sa manière, il dit "bonapata" en marquant bien sur le P et le T, et il intercale entre ces mots des "merci", tout ça en gesticulant et en souriant jusqu'aux oreilles. ça devient presque une poésie.

Petit matin




lundi 26 novembre 2012

Kaki et Nin-Nin

Un week end à la campagne avec l'oncle de Z et son cousin A.
Z et A entrent en contact maintenant, se donnant mutuellement leur doudou (Kaki c'est le doudou d'A., Nin-Nin celui de Z) se disant après leur petit "merci" à leur sauce.
En partant se promener Z a mis leurs 2 paires de chaussons bien alignées le long d'une étagère.












samedi 24 novembre 2012

Papa


il lui fait faire des pirouettes la tête à l'envers,
il lui montre des vidéos de percussionnistes sur l'ordinateur, 
il lui donne des petits bouts de pain avec du tarama dessus le matin, 
il l'habille avec des agencements de couleurs et de motifs improbables, 
il l'emmène chez Maryline à vélo,
il lui apprend à refermer les couvercles des boîtes carrées,
il lui a fabriqué un jeu de cubes en tasseaux de bois, 
il met un point d'honneur à ce qu'il range lui même ce qu'il dérange et qu'il ramasse lui même ce qu'il fait tomber par terre, 
il se glisse aussi dans son tout petit lit pour lui raconter des histoires,
il préfère lui faire écouter du swing que des chansons pour enfant, 
il lui fait des dessins, des vaches, des chats, aux formes rigolotes, et aussi des formes géométriques que Z remplit avec des petits points,
il joue à cache-cache,
il l'appelle "mon petit koum koum",
il lui apprend à enlever ses habits tout seul.

Papa, c'est pas comme maman, c'est différent, c'est plus ci, c'est moins ça, c'est Papa, quoi !


vendredi 23 novembre 2012

Ouvrages

Une chemise devenue trop petite rallongée en jaune, 


une turbulette pour remplacer les anciennes dont Z touchait le bout,



et un tablier pour être détendue quand il brandit fouet, cuillère et pinceaux.








jeudi 22 novembre 2012

Balonlon

Vous connaissez le balonlon ? C'est un instrument merveilleux qui fait concurrence à la désormais célèbre bateu (oui la batterie). Balonlon, balonlon... violon ! Quand j'ai sorti le miens il a décidé que je n'avais plus le droit d'en jouer, il fallait le poser devant lui et de son archet frotté contre les cordes sortaient des sons presque doux. 


Ayant un peu peur pour mon balonlon, j'ai brandi mon internet et trouvé une annonce pour un violon tout petit et pas trop cher, avec juste une corde en moins. Et voilà, Z a le sien !






Mais la batterie reste quand même son truc préféré. Quand il rentre le soir, la première chose qu'il dit en arrivant c'est "veux bateu" en montrant l'escalier de la cave. 




mercredi 21 novembre 2012

Pein-tu

 

Quand Z veut faire de la peinture, 
il se hisse sur la pointe des pieds en montrant le coin gauche de mon bureau, et il dit "veux !".
J'ai mis un peu de temps à comprendre que ce qu'il voulait c'était le pinceau dans le pot de crayons, mais maintenant je connais le code. 


Il y a eu la semaine dernière la série des jaune+rouge, 
et un autre jour,  la série des bleu+rouge+blanc.


Il y a eu quelques débordements aussi (quand on est un peu loin 
et qu'on entend rien pendant un peu trop longtemps)



Et on a maintenant un joli diptyque au dessus du canapé. 



mardi 20 novembre 2012

Rencontre avec la brosse

La découverte de la brosse à cheveux 
ça aura été comme celle de la brosse à dents : 
le début d'une grande histoire d'amour. 
Z se brosse les cheveux, brosse mes cheveux, brosse le parquet, 
brosse ses cheveux, brosse la table, brosse ses cheveux. 




Mais qu'y a-t-il derrière cette glace ?