mercredi 31 décembre 2014

Il neige !






Evidement pour les enfants, un Noël sans la neige c'est pas vraiment Noël. Z avait donc fait remarquer plusieurs fois que c'était pas normal, pas de neige, mais c'est bizarre. Et c'est deux jours après que la neige enfin est arrivée ! Sous forme de tempête alors qu'on sortait de la piscine, et puis la gelée de la nuit a permis à tout ça de tenir. C'est sous un soleil radieux qu'on a chaussé nos bottes et mis nos mains rougies par le froid dans la neige, en vue de faire un bonhomme de neige, même rikiki, même tout petit. On aura pas réussi : la neige est toute durcie! On a quand même planté la carotte par terre, Z l'avait prévu pour le nez, elle deviendra "un doigt qui sort du sol". 








lundi 29 décembre 2014

La chasse aux trésors


Des bâtons, des cailloux, des coquillages, des père-noël en plastique, des chaussures abandonnées, des oignons, de la gadoue, plein de moules... super chasse aux trésors offerts par la mer du nord. 







dimanche 28 décembre 2014

Les 4 Noël


Les quatre Noël de l'année sont terminés, ici, là, encore par ci, et retour par là. Un Z bien gâté, bien entouré, et bien en forme malgré une conjonctivite récalcitrante aux deux yeux. De petites gouttes en petites gouttes, de clémentines en paquets cadeau, de "merci" en "tiens", de chansons en histoires, on se dirige doucement vers 2015. 


lundi 22 décembre 2014

En chaussettes sur une carte du monde


Une expo "de 3 à 103 ans", avec de l'interactivité un peu partout. On peut faire de la balançoire dans les étoiles, marcher sur une carte et faire changer les paysages, faire passer de la musique dans les mains, voir un ouragan dans une tasse de café, observer un nuage capturé dans un bocal, se fondre dans une foule de petits points lumineux... c'était à la Gaîté Lyrique et c'était bien !


dimanche 21 décembre 2014

Zzzzzzzzz


J'avais fait ce coussin pour un marché, finalement il n'a pas été vendu... Z est ravi de le garder pour lui. 



vendredi 19 décembre 2014

Famille royale et jolis mots de décembre



* * * Un Z super-héros * * *

Après une longue marche :
moi - T'es courageux !
Z - Oui mais je suis fatigué. Je suis fatigué de sauver les gens. Moi je sais sauver les gens. Tout à l'heure je t'ai sauvé dans le rer. Quand ça a sonné j'ai couru vite pour que tu sortes du rer. Et j'ai pas eu peur. 

* * * Un Z observateur * * * 

"Tu sais que les clémentines c'est comme les bananes mais les bananes c'est plus grande." 

* * * Un Z à rassurer * * *

"J'ai rêvé qu'on était à la plage et yavait un camion qui me jetait de la terre. Alors tu me serrais dans les bras pour qu'on s'en aille."

* * * Un Z qui nous laisse sans réponse * * *

"C'est vous qui m'avez fabriqué les yeux ? Comment vous m'avez fabriqué les yeux ? "







jeudi 18 décembre 2014

Copains comme cousins


Entre A. et Z. c'est tout un vocabulaire, tout un imaginaire qu'on ne comprend pas forcément mais qui nous subjugue toujours, et nous emmène parfois dans des délires obsédants, répétitifs, des litanies ou des danses rituelles assez incroyables. 
Quand j'en ai entendu un dire "t'es plus mon copain" parce que l'autre ne voulait pas lui prêter une banane pour jouer au téléphone, je leur ai dit que même s'ils sont plus copains, ils seraient pour toujours cousins !




mercredi 17 décembre 2014

Comme un dimanche soir


Après un samedi et une nuit chez sa grand-mère avec son cousin-jumeau avec qui la complicité est toujours au top (la blague du week end était de dire "france inter" et ça les faisait exploser de rire), après des retrouvailles à une expo et un petit goûter au musée, on s'est offert avec Z une soirée de dimanche soir bien régressive comme je les aime : un dessin animé sur le mur, et un repas fait de crêpes sucrées. 

mardi 16 décembre 2014

Le petit sapin


Sinon en décoration un peu plus conventionnelle, on a fait un petit sapin en carton. 




lundi 15 décembre 2014

Décorations de Noël


Des feuilles mises dans la machine à écrire de son arrière-grand-père qu'il n'a pas connu, son prénom tapoté, ou alors des lettres ou des signes en vrac. Un petit coup d'agrafeuse. Et le tour est joué. Il me tend ensuite la feuille et me dit : "tiens c'est une décoration de Noël". On a maintenant une vingtaine de feuilles pour décorer la maison, je ne sais pas encore où les mettre mais son application et son implication à faire tout ça, sont déjà des décorations en soi !